Le BARF ? ou comment nourrir chiens et chats de façon appropriée

Le mot « BARF » signifie : Biologically Appropriate Raw Food.

En traduction de l’anglais, le mot BARF veut dire : Nourriture crue biologiquement appropriée.
Cette méthode fut théorisée par un vétérinaire Australien, le Dr Ian Billinghurst, dans les années 90. Le but du BARF étant de nourrir nos chiens, nos chats, ou autre carnivore, de la manière la plus naturelle et saine possible, tout comme Mère Nature l’a prévu !

Nous sommes d’accord que nos carnivores domestiques, restent des carnivores, et jusqu’à preuve du contraire, les « croquettivores » n’existent pas !
C’est pour cette raison que le Dr Billinghurst a mis au point ce régime dont le choix des aliments s’appuie sur le respect de la physiologie propre à chaque espèce animale.
Pour être plus précis, le BARF consiste à donner de la viande crue, des os charnus crus, des abats, des fruits et légumes mixés, ainsi que des compléments (levure de bière, algues marines, herbes, œufs, yaourt, huiles végétales et de poissons, …). Au passage, les os charnus ont le merveilleux avantage de nettoyer naturellement les dents !

À première vue, vous vous dites sûrement que c’est bien trop compliqué, qu’il faut faire des tonnes de mélanges, alors vous n’allez pas vous prendre la tête et restez sur vos bonnes croquettes, d’autant plus que sur le paquet c’est marqué qu’il y a tout ce dont votre animal a besoin.
Mais depuis quand le super-industriel, archi-cuit avec vitamines de synthèse et conservateurs chimiques est le meilleur pour la santé, alors que même pour nous les humains, les nutritionnistes nous recommandent de manger le plus frais et naturel possible, d’éviter la nourriture industrielle et de consommer local et fermier.
Sachez que ce qui est valable pour nous l’est également pour tous les animaux :

La meilleure alimentation qui soit est la plus naturelle possible !

Pourquoi une alimentation au BARF ?

Le chien a effectivement évolué depuis sa domestication et a « acquis » la capacité de digérer un peu d’amidon, mais « un peu » ne veut pas dire 50% de sa nourriture ! Les glucides (hydrates de carbone) ne sont pas indispensables non plus, d’ailleurs les carnivores ne possèdent pas les enzymes nécessaires pour métaboliser ce genre de composants.

Alors ni les céréales, ni les pommes de terre (car oui elles sont pleines d’amidon), ne sont bonnes pour la santé de nos compagnons. D’ailleurs blé et maïs ne devraient jamais entrer dans une composition de croquettes chiens ou chats, d’un point de vue digestif mais aussi risque de retrouver des mycotoxines et l’on connait maintenant les dangers et conséquences  inhérents à leur présence.

Voici les ingrédients du  BARF :

Premièrement :

La viande, les os et les abats ! Ce sont les matières principales car les protéines sont les éléments  « bâtisseurs » de l’organisme. Ils sont essentiels à la constitution des muscles, de la trame osseuse et des tissus.
La viande et le poisson ont pour caractéristique d’être une bonne source de fer et les os sont nécessaires pour l’apport en calcium.
Comme dit plus haut, ils sont également indispensables pour l’entretien et la santé dentaire de votre carnivore.
On ne donne que des os charnus, non porteurs, tout en respectant certaines proportions.
Attention : les os ne doivent jamais être cuits car ils pourraient causer des blessures lors de leur ingestion !

Deuxièmement :

Les fruits et les légumes ! Normalement exclus de l’alimentation des carnivores, ils constituent tout de même un bon apport en vitamines et de fibres.
Toutefois, il existe deux théories chez les adeptes de l’alimentation crue. La première est de dire que les carnivores, lorsqu’ils mangent leur proie, mangent également leur estomac qui contient des végétaux digérés. La deuxième théorie part de certaines observations chez le loup et il semblerait en effet qu’il secoue l’estomac de sa proie avant de le manger, et ce afin d’en extraire les végétaux digérés.
L’intérêt principal des légumes est leur source en fibres, qui facilite le transit intestinal.
Les fruits quant à eux, sont une source naturelle importante de magnésium et de potassium. Leur apport en sels minéraux évite donc les carences fréquentes dans la plupart des rations ménagères.
Cependant il ne faut pas abuser ni de l’un, ni de l’autre car en grosse quantité ils peuvent causer des troubles digestifs. Ils doivent représenter en moyenne seulement 5% de la ration quotidienne.

Troisièmement :

Les compléments ! Les compléments sont là comme leur nom l’indique, afin de compléter la ration journalière.
Nous avons les probiotiques, que nous trouvons dans le yaourt principalement, et qui vont contribuer à la digestion, sans compter qu’ils vont s’opposer à la prolifération des micro-organismes nuisibles, entre autre, ils sont les bienvenus !
Les œufs sont des compléments « polyvalents », ils sont source de protéines parfaitement équilibrés en acides aminés essentiels, de phosphore et de fer. Le jaune d’œuf contient des vitamines A, D et B8. La coquille de l’œuf (mixée) peut être donnée au chien car elle est riche en calcium.
Il existe bon nombre d’autres compléments (huiles de poisson pour les omégas 6 et 3 par exemple) qui feront la bonne santé de nos carnivores.

En résumé:

Equipez-vous d’un congélateur, renseignez-vous bien avant de commencer (par exemple sur un site comme Barf-asso), respectez certaines proportions, veillez à apporter des sources de protéines variées pour couvrir tous les besoins en acides aminés ; gardez à l’esprit que ce changement radical se prépare et s’aborde en douceur, car l’organisme n’est peut-être plus outillé pour digérer la nourriture biologiquement adéquate, le Ph de l’estomac doit retrouver ses valeurs physiologiques très acides naturellement pour digérer les os, le Ph a été certainement très perturbé et augmenté pour digérer les hydrates de carbone présents en grande quantité dans les croquettes….En plus de cette transition lente et nécessaire, il faudra peut-être aider l’organisme en lui apportant des ferments lactiques, probiotiques…
Vous vous mettrez en quête des bons plans dans les boucheries ou supermarchés du coin, ou vous achèterez sans aucune pudeur du bon Barf prêt à l’emploi (exemple Easy Barf), déjà conditionné, congelé et équilibré, cela existe heureusement !gamelle de barf

Conclusion :

Actuellement il est reconnu que les animaux vivent vieux mais  souvent  malades, et ces maladies apparaissent de plus en plus tôt :  problèmes urinaires, rénaux, hépatiques, pancréatiques, obésité,  allergies et  problèmes dermatologiques, les cancers et autres maladies dégénératives ou auto-immunes. Une alimentation industrielle inadaptée n’est sans aucun doute pas étrangère à tous ces désordres car elle va à l’encontre de la physiologie de l’animale. L’alimentation BARF repose sur l’administration d’aliments naturellement adéquats et les résultats sont là : un poil plus beau, des selles moins importantes, une santé buccodentaire irréprochable, des chiens et chats plein d’énergie, mieux armés pour lutter contre les maladies et qui respirent la santé !
Comme chez les humains, une alimentation parfaitement équilibrée ne suffit pas toujours à écarter les soucis de santé mais elle y contribue largement.
Ce petit article est là juste pour vous donner « l’eau à la bouche », éveiller votre conscience, et vous donner l’envie d’aller plus loin, il existe maintenant des ouvrages ou des sites très bien faits qui vous guideront dans la réalisation du programme de nutrition le plus adapté à votre animal !
De notre côté nous avons écarté les marques de croquettes les plus toxiques de l’alimentation de nos animaux, et passons doucement l’élevage au Barf, en même temps qu’avons équipé la pension de congélateurs pour les barfeurs qui fréquentent notre hôtel pour animaux au Bois du Roy !

N’hésitez pas à nous contacter pour avoir plus de conseils si, comme nous, vous souhaitez le meilleur pour votre animal !
Nous organisons parfois des conférences avec des spécialistes de nutrition, renseignez-vous du prochain rendez-vous …..
armoire congélateur

Pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>